Qui sommes-nous ?

Aux côtés de plus de cent groupes locaux de l’Association France Palestine Solidarité, notre groupe local, créé fin 2004, développe son activité dans les 14ème et 6ème arrondissements de Paris.

L’AFPS rassemble des personnes attachées aux droits de l’homme et au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Elle développe la solidarité avec le peuple palestinien, victime de l’un des conflits les plus longs et les plus injustes de l’histoire contemporaine, que la communauté internationale se montre incapable de résoudre. Nous contribuons à renforcer l’amitié et la solidarité entre les peuples français et palestinien et à œuvrer, sur la base du droit international, en faveur d’une paix juste et durable au Proche-Orient, fondée sur la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien.

Notre groupe local est basé à la Maison des associations du 14ème arrondissement. Il est en relations régulières avec de nombreuses personnalités et organisations du quartier.

Le groupe organise chaque mois une réunion des adhérents et une réunion du Conseil d’administration. Deux adhérents du groupe sont membres du Conseil national de l’AFPS. Plusieurs adhérents participent à des groupes de travail nationaux de l’AFPS (formation, prisonniers).

Ce blog a été mis en place en 2015. On y trouve les annonces des évènements à venir et des comptes rendus d’interventions lors de nos réunions mensuelles.

Réunions d’information et Conférences

Une part importante de nos réunions mensuelles est consacrée à l’information de nos adhérents. La première partie de nos réunions est consacrée aux activités du groupe et à l’évolution de la situation au Proche-Orient, en Palestine et en Israël. Nous abordons ensuite des sujets spécifiques, souvent à partir d’exposés d’invités extérieurs.

Ces conférences-débats sont ouvertes aux sympathisants.

Voici les réunions d’informations à l’agenda pour la rentrée 2018 (septembre 2018 à février 2019).

Voici quelques exemples de réunions passées. 

 

Organisation et participation à des manifestations publiques

Le groupe local organise des manifestations publiques, le plus souvent en collaboration avec d’autres groupes ou d’autres associations :

  • 18 octobre 2017 avec Paris Centre et Paris Sud, la plateforme des ONG pour la Palestine, la LDH et l’UJFP : Conférence de Michel Warshawski  » Israël, une radicalisation décomplexée ».
  • 15 septembre 2017 avec l’association Partage avec les enfants du monde : spectacle de la troupe de dabké d’Ibdaa (camp de Dheisheh de Bethléem)

Campagne Boycott, Désinvestissement, sanctions (BDS)

Le groupe local participe activement aux différents volets de cette campagne :

  • Campagne « Pas de produits des colonies dans nos magasins »: interventions et distributions de tracts devant les magasins Carrefour, intervention devant des pharmacies vendant les produits de beauté Ahava.
  • Campagne sur les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne : distribution de tracts pour l’information du public et interventions avec banderoles et tracts lors des assemblées générales des sociétés concernées : AXA, BNP Paribas, Crédit agricole, BPCE, Société générale.
  • Campagne pour la suspension de l’accord de partenariat entre l’UE et Israël : soutien à l’initiative lancée par le Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens par des distributions de tracts « Occupation: pas d’accord ».
  • Campagne contre la construction du tramway reliant Jérusalem Ouest avec les colonies israéliennes de Jérusalem Est

L’organisation d’événements culturels

Notre groupe local organise des projects de films, dont A la recherche d’un pays perdu, en la présence de Maryse Gargour, réalisatrice du film, aux Sept Parnassiens en juin 2018.

Soutien à des Projets de Palestiniens

Le Groupe local soutient régulièrement divers projets en Palestine :

  • le projet de ludothèque du camp de réfugiés de Khan Younis (Bande de Gaza), monté par Evry-Palestine ;
  • le projet d’équipement d’un centre pour enfants de Al-Khader (Cisjordanie) piloté par le groupe local de Gentilly

Il aide également à financer la production ou la promotion de films :

  • « A long hot summer in Palestine » de Norma Marcos (sortie en salles le 8 novembre 2017)
  • « This is my land » de Tamara Erde

Il apporte des soutiens ponctuels, par exemple pour 2017:

  • au Muséum d’histoire naturelle de Palestine, rattaché à l’Université  de Bethléem, dirigé par Mazin Qumsiyeh ;
  • à la revue en ligne Orient XXI ;

Une part importante de nos activités a été consacrée en 2016 à un projet de formation professionnelle dans les camps de réfugiés de Chatila et de Borj el Barajneh, à Beyrouth, identifié en mai et juin 2016 par deux adhérents membres du Conseil d’administration. Accompagnés de treize autres bénévoles d’origines diverses, présents sur des durées variables entre le 22 septembre et le 12 novembre, ils ont mis en oeuvre ce projet sur le terrain en liaison avec les associations locales Rêves de réfugiés et Najdeh. Ce projet a permis l’amélioration de l’école de Rêves de réfugiés, de centres psychosociaux de Najdeh dans les deux camps et de trois logements à Chatila et a apporté divers appuis à Najdeh. Une réunion bilan, après des entretiens avec les bénévoles, a eu lieu en mai 2017. Un livret de témoignages écrits et photographiques « Avec les réfugiés palestiniens » a été édité et est proposé à la vente aux adhérents et pendant nos manifestations.

Soutien aux produits palestiniens

Le Groupe Local diffuse régulièrement de l’huile d’olive palestinienne importée en France par la coopérative Andines. Quelques articles d’artisanat sont également proposés  lors des manifestations publiques que le groupe organise. Il participe aux marchés solidaires organisés par la mairie ou la Maison des associations.

Voyages de découverte et missions

Les adhérents sont régulièrement informés des voyages proposés par les groupes locaux et divers organismes. Plusieurs adhérents de notre groupe ont récemment participé à des voyages ou des missions diverses.

Courriers aux élus

Notre groupe local interpelle des personnalités politiques sur la question palestinienne : envoi d’une lettre aux candidats aux élections européennes, rencontres avec des élus et représentants de partis politiques pour inciter notre gouvernement à reconnaître immédiatement l’Etat palestinien et à s’investir activement pour une paix juste et durable au Proche-Orient.

Les principales actions ont été la Campagne pour la libération de Salah Hamouri la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël, où des euro-députés étaient contactés. 

Publicités