Soirée annuelle – « Palestiniens, la vie malgré tout » – 23 novembre

Dans le cadre du Festival des Solidarités, le groupe local 14-6 de l’AFPS organise une rencontre-débat « Palestiniens, la vie malgré tout » le samedi 23 novembre 2019 de 16h30 à 22h30.

Capture d’écran 2019-10-28 à 22.25.38

Cette soirée aura lieu à l’annexe de la mairie du 14e, 12 rue Pierre Castagnou à Paris.

La salle ouvrira dès 16h30 avec une exposition, des stands associatifs et dédicaces de livres. Ensuite, à partir de 18h, une conférence aura lieu avec des témoignages de trois invités :

  • Haitham Khatib, photographe et documentariste, militant pacifiste de Bil’In (Cisjordanie)
  • Wissam Alhaj, journaliste, qui évoquera le thème du Retour dans la culture palestinienne
  • Iyad Alasttal, documentariste, auteur des « Gaza stories » qu’il nous présentera

À 20h, un concert démarrera avec les artistes suivants :

  • Mohamed Najem à la clarinette et au nay
  • Arthur Henn à la contrebasse

La soirée se terminera par une collation et un spectacle de dabké à partir de 21h.

Cet évènement est organisé par AFPS Paris 14-6, CCFD-Terre solidaire, LDH Paris 14-
6 et LDH Paris 15ème, Amnesty International 15ème.

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

La soirée est ouverte à tous et l’entrée est gratuite ! Participation aux frais simplement lors de la collation.

Témoignage Salah Hamouri à l’AFPS 14-6

Salah Hamouri était l’invité du groupe local Paris 14-6, le 17 septembre 2019. Il est palestinien et il a connu les geôles israéliennes.

Depuis sa libération, il témoigne pour dénoncer les conditions de détention des prisonniers de Palestine.

Voici les thèmes évoqués pendant son intervention :

  • 1:26 – La détention administrative
  • 4:45 – Les enfants dans les prisons
  • 11:41 – Les prisonniers maladies
  • 17:52 – L’isolement total dans les prisons
  • 21:33 – Les grèves de la faim collectives dans les prisons
  • 27:46 – La vie collective en prison

Conférences septembre 2019 – décembre 2019

Le groupe local de l’AFPS des 14e et 6e arrondissements à Paris recommence sa série de conférences mensuelles, avec un thème et un invité différents tous les mois.

La première a eu lieu le 17 septembre à 20h15 à la Maison des Associations du 14e, 22 Rue Deparcieux, avec Salah Hamouri et Zakaria Odeh, directeur général de la Coalition civique pour les droits des Palestiniens à Jérusalem. Ils ont évoqué ensemble la question des prisonniers dans la lutte nationale palestinienne ainsi que de la situation à Jérusalem.

Le 1er octobre, nous avons accueilli un invité égyptien qui a parlé de la question israélo-palestinienne dans le contexte des transformations en cours dans le monde arabe.

Voici des dates à retenir pour les mois à venir :
  • Projection du film « Broken, un voyage palestinien à travers le droit international« , le 7 novembre à 20h aux 7 parnassiens
  • La soirée annuelle de l’association aura lieu le 23 novembre – le programme est ici.
  • La dernière conférence de l’année aura lieu le 19 décembre – l’invité sera confirmé très prochainement.

Les réunions sont ouvertes à tous !

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

Conférences AFPS 14-6 Mai – Juin 2019

Témoignage d’une pédopsychiatre de retour de mission à Gaza

Le 14 mai, l’AFPS 14-6 aura le plaisir d’accueillir Jeanne Dinomais une pédopsychiatre, de retour d’une mission récente à Gaza.

Fin novembre-début décembre 2018, Jeanne Dinomais a passé 15 jours à Bait Lahiya village situé au nord de la bande de Gaza, dans une zone très exposée. Partenaire de l’association Amani, association franco-palestinienne médicale et de formation médicale, elle avait pour mission de faire le bilan des 18 premiers mois du centre de soins psychologiques que l’association Amani y a créé.

Jeanne Dinomais, que nous avons déjà accueillie lors de la soirée publique du 23 novembre dernier, aux côtés de Samah Jabr et de Wajdi Yaeesh, viendra témoigner de son séjour à Bait Lahiya et des nombreuses rencontres qu’elle y a faites.

Témoignage de l’ancien directeur de l’Institut Français de Jérusalem – antenne Naplouse

Ensuite, le 11 juin, nous accueillerons Stéphane Aucante, ancien directeur d’un Institut Français en Cisjordanie et auteur du livre Naplouse, Palestine – portraits d’une occupation (Editions Dacres).

Stéphane Aucante reviendra sur son expérience dans les territoires occupés alors qu’il était directeur de l’Institut Français de Jérusalem – antenne Naplouse de 2015 à 2017. Plus d’informations à venir.

Les deux évènements seront à 20h15 à la Maison des associations – 22 rue Deparcieux – 75014.

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

 

 

Projection de Film et Témoignages – Cueillette d’olives en Palestine

L’AFPS 14-6 a accueilli deux membres d’une mission récente de l’AFPS Rennes en Cisjordanie, dont le but était de prêter assistance aux paysans palestiniens menacés d’expropriation par les colons israéliens.

Une dizaine de militants se relaient pour assurer une permanence pendant un mois, sur deux lieux, au sud et au nord de la Cisjordanie. Le but n’était pas d’apporter une main d’œuvre supplémentaire – dont les Palestiniens n’ont nullement besoin – mais d’assurer la présence de témoins internationaux afin de permettre que les cueillettes aient lieu partout où elles sont ordinairement entravées par les occupants pour de prétendues « raisons de sécurité » : près du mur d’annexion et d’apartheid, près des colonies israéliennes, à proximité de certaines routes réservées aux colons.

Deux membres de la mission, Zoé Cramaille et Quentin Gary, miliants BDS France, ont réalisé un documentaire sur cette mission qui sera diffusé lors de cet événement. Quentin Gary et Emmanuelle Morau, une autre membre de cette mission, étaient présents pour répondre aux questions suite au documentaire.

Image_Documentaire_Mission_Cueillette

Extrait du film, tourné dans un champ d’oliviers

C’était le 9 avril, à 20h00 à la Maison des associations – 22 rue Deparcieux – 75014.

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

Conférences septembre 2018 – février 2019

A la rentrée 2018, le groupe local de l’AFPS des 14e et 6e arrondissements à Paris recommence sa série de conférences mensuelles, avec un thème et un invité différents tous les mois.

La première a eu lieu le 11 septembre à 20h15 à la Maison des Associations du 14e, 22 Rue Deparcieux, at accueillera Majed Nehmé, éditeur, chercheur, ancien directeur du magazine Afrique-Asie, sur le thème : « L’Iran après le retrait américain de l’accord sur le nucléaire : quelles perspectives ?« .

Le deuxième a eu lieu le 2 octobre et deux invités du parti travailliste britannique étaient invités – Leah Levane et Roy Sirotkin – pour commenter les récentes accusations d’antisémitisme vis à vis du parti travailliste et leurs conséquences sur la position du parti sur la question palestinienne. L’une d’entre elles est co-dirigeante du Jewish Voice for Labour. Voici l’évènement Facebook pour plus d’informations.

La conférence du 11 décembre était avec Pierre Blanc, enseignant-chercheur à Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux (LAM), rédacteur en chef de la revue Confluences Méditerranée, co-auteur de Atlas des Palestiniens (2017) et Terres, pouvoirs et conflits : une agro-histoire du monde (2018). Le thème de la conférence était « Terres, eau et conflits au Proche-orient« .

La suivante a eu lieu le 8 janvier avec François Ceccaldi, qui réalisera une conférence sur le thème suivant : Les factions de l’OLP face à Oslo : opposition, réorganisation, réforme (1993-2000).

La dernière était le 5 février, toujours à la Maison des Associations avec Xavier Guignard sur le thème suivant : Initiatives de paix, division inter-palestinienne : quel avenir pour l’Autorité ?

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

Rencontre-débat – Enfances brisées de Palestine – 23 novembre

Dans le cadre du Festival des Solidarités du 17/11 au 02/12, le groupe local 14-6 de l’AFPS organise une rencontre-débat « Enfances brisées de Palestine » le vendredi 23 novembre de 18h30 à 22h30. Des invités palestiniens et français exposeront ce que être enfant à Gaza et en Cisjordanie veut dire. Cette soirée aura lieu à l’annexe de la mairie du 14e, 12 rue Pierre Castagnou à Paris.

Au programme : exposition, témoignages filmés, conférence-débat avec trois invités :

  • Dr Samah Jabr, psychiatre, chef du département de santé mentale au Ministère de la santé palestinien, auteur de l’ouvrage « Derrière les fronts » et protagoniste du film du même nom.
  • Wajdi Yaeesh, directeur de l’ONG Human Supporters de Naplouse
  • Dr Jeanne Dinomais, pédopsychiatre, chef du projet « Enfants de Gaza »

 

Capture d_écran 2018-10-24 à 22.58.15

Cet évènement est organisé par AFPS Paris 14-6, CCFD-Terre solidaire, LDH Paris 14-
6 et LDH Paris 15ème, Amnesty International 15ème, Chrétiens de la Méditerranée.

Pour en savoir plus sur notre groupe local, vous pouvez consulter notre page « Qui sommes-nous ? ».

Qui sommes-nous ?

Aux côtés de plus de cent groupes locaux de l’Association France Palestine Solidarité, notre groupe local, créé fin 2004, développe son activité dans les 14ème et 6ème arrondissements de Paris.

L’AFPS rassemble des personnes attachées aux droits de l’homme et au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Elle développe la solidarité avec le peuple palestinien, victime de l’un des conflits les plus longs et les plus injustes de l’histoire contemporaine, que la communauté internationale se montre incapable de résoudre. Nous contribuons à renforcer l’amitié et la solidarité entre les peuples français et palestinien et à œuvrer, sur la base du droit international, en faveur d’une paix juste et durable au Proche-Orient, fondée sur la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien.

Notre groupe local est basé à la Maison des associations du 14ème arrondissement. Il est en relations régulières avec de nombreuses personnalités et organisations du quartier.

Le groupe organise chaque mois une réunion des adhérents et une réunion du Conseil d’administration. Deux adhérents du groupe sont membres du Conseil national de l’AFPS. Plusieurs adhérents participent à des groupes de travail nationaux de l’AFPS (formation, prisonniers).

Réunions d’information et conférences

Une part importante de nos réunions mensuelles est consacrée à l’information de nos adhérents. La première partie de nos réunions est consacrée aux activités du groupe et à l’évolution de la situation au Proche-Orient, en Palestine et en Israël. Nous abordons ensuite des sujets spécifiques, souvent à partir d’exposés d’invités extérieurs.

Ces conférences-débats sont ouvertes aux sympathisants.

Voici quelques exemples de réunions passées. 

  • Salah Hamouri : « Les prisonniers politiques dans les prisons israéliennes » (septembre 2019)
  • Jeanne Dinomais : une pédopsychiatre, de retour d’une mission récente à Gaza (mai 2019)
  • Stéphane Aucante : ancien directeur d’un Institut Français en Cisjordanie (juin 2019)
  • Xavier Guignard : « Initiatives de paix, division inter-palestinienne : quel avenir pour l’Autorité ? » (févier 2019)
  • François Ceccaldi : « Les factions de l’OLP face à Oslo : opposition, réorganisation, réforme (1993-2000). » (janvier 2019)
  • Pierre Blanc,  « Terres, eau et conflits au Proche-orient » (décembre 2018)
  • Leah Levane et Roy Sirotkin : « Accusations d’ antisémitisme au sein du parti travailliste au Royaume Uni » (octobre 2018)
  • Jean Stern : Mirage gay à Tel-Aviv – sur le pinkwashing en Israël (janvier 2018)
  • Youssef Boussoumah : « La déclaration Balfour, cent ans de dépossession » (octobre 2017)
  • Bernard Ravenel : « Résistance palestinienne : des armes à la non-violence » (septembre 2017)
  • Alain Gresh : « 50ème anniversaire de la guerre de juin 1967. Après 50 ans d’occupation et de colonisation, quelles perspectives et quel rôle pour la France? » (juin 2017)
  • Olivier Dengreville : « La situation dans les camps de réfugiés palestiniens en Cisjordanie, à Gaza et au Liban » (février 2017)
  • Sylvain Cipel : « La relation Israël/Etats-Unis. Perspectives après l’élection de Donald Trump » (décembre 2016)
  • Thomas Vescovi : « La mémoire de la Nakba en Israël – le regard de la société israélienne sur la tragédie palestinienne » (juin 2015)
  • Youssef Boussoumah : « Après l’agression contre Gaza, les jeunes des quartiers et la question palestinienne », (en mai 2015)
  • Dominique Vidal : « Que veulent les Palestiniens ? », en mars 2015 ;

 

Organisation et participation à des manifestations publiques

Le groupe local organise des manifestations publiques, le plus souvent en collaboration avec d’autres groupes ou d’autres associations.

Campagne Boycott, Désinvestissement, sanctions (BDS)

Le groupe local participe activement aux différents volets de cette campagne :

  • Campagne « Pas de produits des colonies dans nos magasins »: interventions et distributions de tracts devant les magasins Carrefour, intervention devant des pharmacies vendant les produits de beauté Ahava.
  • Campagne sur les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne : distribution de tracts pour l’information du public et interventions avec banderoles et tracts lors des assemblées générales des sociétés concernées : AXA, BNP Paribas, Crédit agricole, BPCE, Société générale.
  • Campagne pour la suspension de l’accord de partenariat entre l’UE et Israël : soutien à l’initiative lancée par le Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens par des distributions de tracts « Occupation: pas d’accord ».
  • Campagne contre la construction du tramway reliant Jérusalem Ouest avec les colonies israéliennes de Jérusalem Est

L’organisation d’événements culturels

Notre groupe local organise des projects de films, dont A la recherche d’un pays perdu, en la présence de Maryse Gargour, réalisatrice du film, aux Sept Parnassiens en juin 2018.

Soutien à des Projets de Palestiniens

Le Groupe local soutient régulièrement divers projets en Palestine :

  • le projet de ludothèque du camp de réfugiés de Khan Younis (Bande de Gaza), monté par Evry-Palestine ;
  • le projet d’équipement d’un centre pour enfants de Al-Khader (Cisjordanie) piloté par le groupe local de Gentilly

Il aide également à financer la production ou la promotion de films :

  • « A long hot summer in Palestine » de Norma Marcos (sortie en salles le 8 novembre 2017)
  • « This is my land » de Tamara Erde

Il apporte des soutiens ponctuels, par exemple pour 2017:

  • au Muséum d’histoire naturelle de Palestine, rattaché à l’Université  de Bethléem, dirigé par Mazin Qumsiyeh ;
  • à la revue en ligne Orient XXI ;

Une part importante de nos activités a été consacrée en 2016 à un projet de formation professionnelle dans les camps de réfugiés de Chatila et de Borj el Barajneh, à Beyrouth, identifié en mai et juin 2016 par deux adhérents membres du Conseil d’administration. Accompagnés de treize autres bénévoles d’origines diverses, présents sur des durées variables entre le 22 septembre et le 12 novembre, ils ont mis en oeuvre ce projet sur le terrain en liaison avec les associations locales Rêves de réfugiés et Najdeh. Ce projet a permis l’amélioration de l’école de Rêves de réfugiés, de centres psychosociaux de Najdeh dans les deux camps et de trois logements à Chatila et a apporté divers appuis à Najdeh. Une réunion bilan, après des entretiens avec les bénévoles, a eu lieu en mai 2017. Un livret de témoignages écrits et photographiques « Avec les réfugiés palestiniens » a été édité et est proposé à la vente aux adhérents et pendant nos manifestations.

Soutien aux produits palestiniens

Le Groupe Local diffuse régulièrement de l’huile d’olive palestinienne importée en France par la coopérative Andines. Quelques articles d’artisanat sont également proposés  lors des manifestations publiques que le groupe organise. Il participe aux marchés solidaires organisés par la mairie ou la Maison des associations.

Voyages de découverte et missions

Les adhérents sont régulièrement informés des voyages proposés par les groupes locaux et divers organismes. Plusieurs adhérents de notre groupe ont récemment participé à des voyages ou des missions diverses.

Courriers aux élus

Notre groupe local interpelle des personnalités politiques sur la question palestinienne : envoi d’une lettre aux candidats aux élections européennes, rencontres avec des élus et représentants de partis politiques pour inciter notre gouvernement à reconnaître immédiatement l’Etat palestinien et à s’investir activement pour une paix juste et durable au Proche-Orient.

Les principales actions ont été la Campagne pour la libération de Salah Hamouri la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël, où des euro-députés étaient contactés. 

A la recherche d’un pays perdu – Projection Juin 2018

Lundi 11 juin à 20 heures

aux « 7 Parnassiens »

98 bd Montparnasse, 75014

En association avec Ciné Attac

La projection sera suivie d’une rencontre avec Maryse Gargour, réalisatrice du film,

Sandrine Mansour, historienne auteur de « l’Histoire occultée des Palestiniens (1947-1953) »

et Lucien Champenois, l’un des protagonistes du film.

A-la-rencontre-d-un-pays-perdu-photo
Synopsis : ce sont des Français, nés à Jaffa, Bethléem et Jérusalem. Leurs parents sont consuls, chirurgiens, commerçants vivant dans la Palestine des années 30, certains depuis 4 générations. Ces Français sont d’autant plus attachés à cette terre qu’ils ont pu y grandir en toute sérénité, habituée au va-et-vient des navires et des nationalités diverses. Leurs récits révèlent l’ardeur de la vie quotidienne en Palestine. Nous sommes au cœur des événements et des heures importantes de l’Histoire de la Palestine qui nous mènent jusqu’aux années 50. Ce film est basé sur des correspondances personnelles, des archives diplomatiques, des journaux de l’époque et des archives audiovisuelles inédites.
10 euros / Tarif réduit (7,50 euros) sur présentation du tract.