Mirage gay à Tel-Aviv

arton990-3d4d1Le 9 janvier 2018, nous avons reçu Jean Stern pour qu’il nous parle de son livre Mirage gay à Tel Aviv traitant de l’utilisation par Israël d’une démarche de marketing politique bien particulière, le pinkwashing. Cela a été un modèle de déconstruction de la propagande israélienne qui s’inscrivait parfaitement dans la Campagne 2018.

Après avoir rappeler ses engagements passés dans un groupe de libération homosexuelle et au sein du magazine Le Gai Pied dont il a été l’un des cofondateurs à la fin des années 70 mais également comme membre de l’UJFP et fondateur avec Eyal Sivan de la revue De l’autre côtéil a dit s’être éloigné pendant une douzaine d’années de la question israélo-palestinienne, se refusant à se rendre sur place. En 2009 cependant, il a fait le voyage avec un groupe d’étudiants en journalisme et découvert qu’il existe une communauté Gay importante à Tel Aviv, à l’occasion d’un attentat perpétré contre un lieu de rassemblement de cette communauté. Il a été surpris par un discours très pro-gay de Netanyahu et par le fait que la foule réunie à l’occasion de ce discours entonne l’hymne sioniste (et non l’hymne israélien). Il a alors décidé de s’intéresser à la question et c’est ainsi qu’a commencé une enquête de plusieurs années qui a aboutis au livre Mirage gay à Tel-Aviv.

Jean Stern au cours de cette conférence a magistralement démontré comment le pinkwashing s’intègre dans une stratégie globale de camouflage de la réalité et d’effacement des réalités sombres de la colonisation, de l’occupation et aussi de la société israélienne elle-même. Il a également rendu compte et explicité avec beaucoup de clarté ce qui peut apparaître comme paradoxal dans la politique israélienne, mais qui, de fait, se combine de façon très cohérente car tout vise un objectif : faire disparaître la face noire d’Israël – et donc les Palestiniens – aux yeux des occidentaux notamment.arton939-9d9f9

Pour plus d’information, voir l’entretien que Jean Stern a donné au magazine en ligne Lundi matin, le 17 juillet 2017 : Pinkwashing à Tel-Aviv ou son interview pour Médiapart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s